Quelques conseils et guides pour résoudre les petits problèmes de plomberie

Le plombier intervient toujours en temps utile, mais cette intervention peut-être optionnelle dans certains cas. Il vous faudra simplement adopter de bonnes méthodes pour repérer d’où provient une fuite. Le présent blog fournit aussi des astuces pour installer ou remplacer vos équipements plomberie sans ennui.

Le compteur est un excellent moyen de détecter une fuite d’eau

Quand la facture d’eau monte inhabituellement au-delà de votre consommation normale, cela ne peut être autre qu’un problème de fuite.

Arrêtez le compteur pendant douze à vingt quatre heures.

Préparez votre feuille ou prenez un bloc note, équipez-vous d’un crayon ou de quoi écrire car vous allez copier ce qui est affiché sur le compteur ; une fois, juste après l’avoir fermé, et une seconde fois après l’avoir réactivé. Notez l’écart et calculez la différence pour savoir avec exactitude quelle quantité d’eau avez-vous perdu :

  • Pour stopper l’eau, fermez le robinet d’arrêt en premier pendant au moins 12 à 24 h. Le robinet se situe en aval du compteur.
  • Notez les indications du compteur. votre débit en eau se traduit en m3 sur le compteur. Vous pourrez facilement repérer les autres unités telles que les hectolitres, les décalitres et les litres situées à droite de la virgule. Ces zones là laissent clairement apparaître l’écart pour vous signaler le niveau d’importance de fuite au cours des douze à vingt quatre heures.
  • Rouvrez le compteur et notez le résultat . Le robinet doit être ouvert en même temps pour que l’eau puisse continuer à couler sans oublier de garder un oeil sur le compteur . Le cas où ce dernier continue à tourner révèle l’existence d’une fuite . Coupez- le une nouvelle fois et notez ce qu’il affiche en final. Servez-vous de calculatrice pour déterminer l’écart entre les chiffres et connaître le volume exact d’eau ayant fuit à votre système de canalisation. Pour connaître votre débit réel de fuite, il vous faudra diviser le chiffre obtenu par douze ou par vingt quatre selon la durée de coupure.
  • Une fois cela fait , faites le tour de toutes vos installations et robinets…

Marre des problème de fuitede canalisation ?Quelques conseils utiles

le dysfonctionnement d’un tuyau ou d’un raccord est souvent à l’origine d’un problème de fuite d’eau .

  • Les solutions de comblage adaptées à votre tuyauterie en cuivre en cas de fuite :

La meilleure façon de mettre un terme à un problème de fuite sur votre tuyau en cuivre consiste à utiliser un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Un raccord défectueux a fait grimper votre facture à cause d’une fuite ? comment procéder ?

Pour réparer un problème de fuite à ce niveau là il va vous falloir éventuellement remplacer de joint.

  • Opérer un colmatage de tuyau en Cu ? C’est facile avec un mastic bi-composant adhésif et durcisseur

Commencez par polir délicatement la conduite. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un chiffon bien propre pour l’essuyer. Commencez ensuite par laquer minutieusement le tuyau en Cu sur une zone à peu près plus élargie que la fuite de façon à faciliter l’accroche du produit.

Utilisez un morceau de toile émeri fine, une laine d’acier fine ou une brosse métallique pour peaufiner le polissage Découpez le mastic par tronçons en barre et malaxez le produit jusqu’ à ce que vous obteniez une balle de teinte uniforme et glutineuse . Une fois cela accompli, appliquez directement le mastic sur la conduite. La conduite fuyante a été bien décapée . Maintenant il vous faudra y aplatir le mastic préalablement malaxé et vous assurer qu’il adhère tout à fait à celle-ci. Accordez le temps de séchage nécessaire pour qu’il sèche .

  • Les bonnes pratiques de comblage de tuyau en Cu à l’aide d’un ruban adhésif autoamalgamant

Commencez par nettoyer et par poncer le tuyau ; séchez la zone avec du chiffon ou à l’aide un sèche-cheveux. Préparez la bande autoamalgamante , appliquez-la ensuite sur la conduite fuyante .

 Comment faire pour freiner la fuite au niveau d’un raccord abîmé ?

  • Si votre bague en PVC manifeste une fuite c’est qu’elle nécessite forcément d’être remplacée. Si ce n’est pas encore le cas, une simple opération de resserrage permettra de pallier le problème. Quand celui-ci persiste, vérifiez au niveau du joint et replacez- le. Si le résultat est le même, remplacez-le .

 La bonne solution de comblement pour sa tuyauterie enCu en cas de fuite d’eau dans les canalisations plomberie

Trouver d’où provient une fuite du premier coup parait impossible ou presque ; les causes sont nombreuses : Gel de canalisations, vice de fabrication, soudage de mauvaise qualité, défectuosité de tuyaux résultant d’ un choc direct, effet coup de bélier, micro-vibration… Un ruban adhésif antifuite autoamalgamant ou un mastic antifuite bi-composant est utile par exemple pour colmater les petites fuites alors que c’est différent pour le cas d’un gros jet de fuite nécessitant cette fois-ci l’assemblage de nouveau raccord .

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur :

Ce produit à deux composants séparés : adhésif et durcisseur se présente sous forme solide. Le mastic antifuite est souvent commercialisé en barres mais aussi en tablettes minidoses. Il faudra le modeler avec les doigts pour l’appliquer sur la zone à calfeutrer. Le mélange homogène et moelleux s’endurcit et empêche efficacement l’eau de fuir quand le colmatage est réussi. Il est utile pour réparer une fuite sur tuyau en cuivre .

  • Ruban adhésif autoamalgamant antifuite :

Ce ruban adhésif est assez spécial et à distinguer du ruban électricien adhésif de par sa propriété autoamalgamante. Cela signifie qu’il fait corps avec votre tuyau dès qu’on l’enroule sur la zone fuyante.

Réparer un problème de fuite sur tuyauterie PVC en 10 étapes :

  1. Empêchez l’eau de fuir en commençant par couper votre compteur

Tout d’abord, assurez-vous qu’aucune eau ne circule en amont de la partie défectueuse . Arrêtez le compteur.

  1. marquez les zones de la partie défectueuse du tuyau en PVC avant de la découper

Il vous faudra en premier lieu pointer les zones de découpe de la partie abimée du tuyau PVC. Servez-vous d’ un stylo-feutre pour cela . Utilisez ensuite une scie égoïne, une scie à guichet ou une scie à métaux pour la couper .

  1. Le reste des fragments doit être ébavuré :

Pour réussir le décapage des surfaces de contacts d’un tuyau fuyant en PVC, optez pour l’utilisation d’un un cutter, d’un simple couteau ou d’un papier abrasif que pour celle d’un ébavureur traditionnel.

  1. Maintenant, dégraisser les surfaces de contact :

Prenez une feuille essuie-tout ; trempez-la dans de l’alcool pour purifier les manchons ; il en est de même pour toutes les extrémités de la conduite sur une échelle de trois à cinq cm .

  1. Maintenant place au déglaçage des champs de contact :

Pour garantir une bonne adhérence à la colle , il faudra le faire.

  1. Reunissez tous les tronçons de tuyau à changer afin de les dimensionner

Avant de retirer la partie défectueuse mesurez- la d’abord . Retirez donc un centimètre de la longueur ainsi obtenue.

  1. Le jaugeage une fois effectué , procédez au découpage du nouveau fragment de tuyau :

Préparez le nouveau tube de remplacement, introduisez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Repérez la longueur des zones à découper en utilisant un marqueur . Prenez votre scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet et puis, commencez par tronçonner votre nouveau tube . Après avoir terminé cela, décapez- en les surfaces de contacts.

  1. Après le coupage, place à l’assemblage :

Préparez votre tuyauterie à recevoir le fragment du tuyau de rechange en ouvrant légèrement l’une des sections de conduite restantes. Dénouez les colliers qui fixent la partie la plus courte pour l’écarter du mur ou pour la poser totalement par terre .

  1. Encollez les surfaces de contact :

Pour ce faire, vous avez deux possibilités :

  • Coller sur les surfaces dégivrées en appliquant directement la colle aux manchons.
  • Raccomoder le nouveau tronçon au système par l’extrémité du tuyau et des segments de la conduite initiale .
  1. Les manchons doivent être assemblés au tube :

Enfoncez les manchons aux bouts du nouveau tube, sans les faire tourner, puis enfilez le tube de part et d’autre des deux côtés.

entretien et petite réparation en plomberie

recommandations pratiques pour le Remplacement d’une chasse d’eau

Vous avez décidé de remplacer votre chasse d’eau , mais d’abord pensez à la vider en vous assurant de la coupure du robinet d’arrivée situé à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. La première étape du démontage d’une chasse d’eau commence toujours par le détachage du couvercle :

Pour le démontage d’une chasse d’eau tirette, il faut la dévisser tout simplement. Pour désinstaller votre ancienne chasse d’eau pressoir, déliez le fil la liant au mécanisme de vidage.

  1. La ancienne chasse d’eau peut maintenant dire bye bye à son poste car vous allez vous en débarrasser définitivement

Avec une clef plate ou clef à molette, commencez par dévissez l’écrou liant le robinet d’arrivé à votre système de remplissage. Dévissez l’écrou en plastique qui en assure la fixation pour pouvoir extraire le robinet flotteur du réservoir. Le corps du mécanisme de votre vielle chasse d’eau doit être aussi extrait du réservoir. Faites-le en effectuant une rotation de quatre vingt dix degrés à l’inverse du sens d’une montre.

  1. Faites en sortes que le joint soit totalement ôté du réservoir des toilettes pour installer la nouvelle chasse d’eau :

Ouvrez votre réservoir des toilettes sur cuvette à commencer par dévisser les écrous ; retirez les vis par le haut. Soulevez le réservoir et reposez-le après l’avoir désinstallé. A l’aide d’une clef spéciale, enlevez le soin d’étanchéité usé en dévissant le système de fixation du réservoir.

  1. Il vous faudra aussi remettre le réservoir à sa place, sur la cuvette :

Astiquez la céramique et rétablissez le réservoir. Vissez-en d’abord de fond et l’écrou du système de fixation de la nouvelle chasse d’eau: celui-ci à l’aide d’ une clé spéciale. Placez le nouveau joint mousse. Enfilez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir. Insérez le vis de fixation et puis serrez-en les écrous.

  1. Remontez le robinet et le flotteur :

Préparez un joint à faire glisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Intégrez par la suite ce pas de vis dans son trou. Une fois cela fait , immobilisez l’écrou de fixation du flotteur puis, montez le joint fibre dans l’écrou du robinet. en vous munissant de la bonne clé , vous pouvez serrer l’écrou tout en maintenant le robinet..

  1. Dernière phase du remplacement : l’installation de votre nouvelle chasse d’eau :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit s’ajuster à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite monter le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à quatre vingt dix degrés dans le sens d’une montre.

Détartrer un chauffe-eau sans l’intervention du plombier

  1. Première mesure de sécurité avant le nettoyage : désactivez puis mettez hors tension le chauffe-eau

Avant de nettoyer un chauffe-eau électrique, commencez déjà par éteindre son disjoncteur principal tout en enlevant le fusible.

  1. Nettoyez-le

Opérer à une vidange n’est pas indispensable pour un chauffe-eau électrique stéatite. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée en revanche , la cuve du chauffe-eau doit être totalement vidangée.

  1. votre chauffe-eau électrique a été purgé ? Pensez maintenant à ôter la résistance

La vidange est terminée ? Félicitations ! Place maintenant au démontage de la résistance. Elle est logée juste en dessous du capot de protection. Dévissez le en premier pour démonter facilement la résistance de votre appareil de chauffage.

  1. Bravo ! vous avez récupéré la résistance, purifiez- la maintenant
  2. Le nettoyage une fois terminé , pensez à restaurer la platine et ensuite, remettez votre chauffe-eau électrique en marche

Le remontage de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau électrique à résistance en stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant réintroduction de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche du dispositif de chauffage.